Portraits d'artisans internationaux

À chaque édition son pays à l'honneur ! Cette année, il s'agit du Danemark.

Retrouvez l'ensemble des portraits des douze artisans danois ici.

Artisans allemands et japonais

La présence au  Carrousel des  Métiers d’Art et  de  Création 2016 d’artisans venus d’Allemagne et du Japon s’incrit dans la continuité des  éditions précédentes, des partenariats ayant en effet été noués avec ces deux pays, invités d'honneurs des éditions 2012 (Japon) et 2014 (Land de Saxe - Allemagne).

 

Nadine Felgentreff – création de bijoux (ALLEMAGNE)

Moderniser des techniques traditionnelles, voilà la source d’inspiration constante de Nadine Felgentreff qui lui permet de proposer des créations originales. Après une formation d’orfèvrerie, elle réalise ses premières créations en 2009 et participe au Carrousel des Métiers d’Art et de Création en 2014. Cette même année, elle organise également son premier défilé de mode. Elle collabore aujourd’hui avec des orfèvres de différents pays européens.

 

Gela Hute – chapellerie (ALLEMAGNE)

Grâce à une très grande maîtrise technique et une vision unique, la marque de  chapeaux d’Angela  Wandelt, Gela Hüte compte de véritables œuvres d’art. La créatrice tire son inspiration des matières, notamment la soie, le velours et la laine, et joue avec les contrastes autour des matériaux et des couleurs. À travers ses créations, la chapelière encourage ses clients à révéler leur personnalité unique et à se mettre en scène dans leur quotidien.

 

Keramikstudio Anne Werner – céramique (ALLEMAGNE)

Anne Werner a créé son entreprise en 2011 en souhaitant réaliser un voyage à travers le monde de la céramique. Elle s’attache au travail du verre et de la céramique dans un souci constant de respect de l’environnement. En alliant technique et créativité, elle réinvente la céramique artisanale pour produire des pièces uniques.

 

 

Bico – création de bijoux (JAPON)

Le nom d'entreprise Bico tire  son  origine  de  l’adjectif  bicolore (français) ou bicolor  (anglais). Pour Kyohei Sato et Chihiro Ura, les créateurs de la marque, les Japonais ont tendance à abandonner les savoir-faire traditionnels, alors qu’ils auraient toute leur place dans notre vie actuelle. Partant de ce postulat, l’ambition de Bico est de créer une mode alliant l’ancien et le moderne, afin de sauvegarder la culture traditionnelle japonaise. Pour réussir ce pari, ils jouent sur les matériaux et la couleur.


À découvrir également sur le Carrousel des Métiers d'Art, les entreprises japonaises Silicalime (plâtre - revêtement mural),

Sendai tansu (armoires Sendai) ou encore Misao Glass Studio (verrerie).

 

Artisans québécois

Dans la continuité du partenariat conclu en 2014 avec le Conseil des Métiers d'Art du Québec (CMAQ), cinq artisans d'art québécois participent cette année au Carrousel des Métiers d'Art et de Création. Découvrez-les dès à présent.

 

Matthieu Cheminée est joaillier. Passionné par les "techniques ethniques" du monde entier et fasciné par le savoir-faire et la transmission du savoir et de la transformation de matières premières ou recyclées en de superbes ornements par les bijoutiers de ces différents pays, il a choisi, il y a vingt ans, d'exercer ce métier. Sa signature ? La technique du poinçonnage. Ses créations sont ainsi réalisées à partir de plaques entièrement poinçonnées qu'il transforme en bracelet ou en bague, à l'envi.

"J'ai commencé à gagner ma vie comme bijoutier en poinçonnant des bracelets et des boucles de ceintures « conchos » typiques de la bijouterie Navajo, pour des bijoutiers amérindiens. Le poinçonnage occupe une place spéciale dans mon cœur."

 

 

Lisa Creskey est céramiste. Artiste plasticienne, chacun de ses travaux a pour point de départ l'envie de raconter une histoire. Elle explore ainsi, au moyen de la porcelaine et de la terre cuite, les concepts de nature, d’appartenance et de connexions. Son œuvre est multiple et compte une grande variété de projets, entre installations à grande échelle et œuvres sculpturales.

Exposée dans bon nombre de galeries à Ottawa, Gatineau et Toronto, plusieurs de ses créations ont été achetées par la ville d’Ottawa et le Bureau du Premier ministre.

 

 

Makiko Hicher est céramiste. Originaire du Japon, elle a vécu en France avant de s'installer au Québec en 2011. Elle conçoit des objets utilitaires (bols, plats, tasses, théières, etc.), les tasses et les bols étant les objets qu’elle préfère fabriquer. Pour elle, les objets du thé sont plus exigeants que les autres céramiques de la table. 

Son travail délicat  laisse place à l’intuition et au moment présent : "Je laisse travailler mes mains et je me vide la tête. Le tournage, ça me met en transe." (Découvrez l'intégralité de l'article ici.)

 

Philippe Tissier, créateur de la marque Cuir Philamain, est artisan maroquinier depuis 1978. Il fabrique des chaussures, des sacs à main et des accessoires en cuir entièrement réalisés au Québec.

 

 

 

 

Designer ébéniste, Charles Valcourt conçoit et fabrique des meubles et des objets réalisés à partir de placages de bois précieux, exotiques et locaux. La nouvelle création des Bois magnétiques, son entreprise, est un tableau magnétique, objet esthétique et ludique qui permet, grâce à un système d'aimants, de réunir en un même endroit clés, lunettes et autres objets du quotidien.

 

 

 

Lituanie

Egle Mieliauskiene – création de mobilier (LITUANIE)

Née à Vilnius en 1974, Egle Mieliauskiene passe son enfance dans l’atelier de son  grand-père, un luthier renommé où elle apprend la patience et la précision. Souhaitant se consacrer à l’art, elle obtient, devenue adulte, un diplôme de l’académie des Arts de Vilnius puis un master d’art. Egle Mieliauskiene crée des meubles qu’elle souhaite à la fois objets utiles et véritables œuvres d’art et qu’elle appelle d’ailleurs des « sculptures utilitaires ».